Lettre de diffusion n° 3 – 23 juin 2019

Canicule, urbanisation et transition

La semaine qui s’annonce sera chaude.
Au-delà des conseils habituels pour passer cet épisode difficile sans problème grave de santé, s’hydrater, faire attention aux personnes fragiles, il y a un domaine sur lequel nous pourrons agir durablement, c’est la façon d’urbaniser notre ville, en y réintroduisant de la nature, en réduisant ses surfaces imperméables et en arrêtant de tant construire.

Planter des arbres et des arbustes, le plus possible, dans tous les endroits possibles, en privilégiant les essences fruitières, pour ajouter l’aspect alimentaire redonnant le sens et l’utilité de la  terre aux fonctions naturelles des arbres, notamment en ville : un puissant climatiseur naturel, un consommateur de CO2 et un habitat de la biodiversité.
Traquer les pratiques aberrantes, privées et publiques, de l’imperméabilisation des sols. Le sol naturel, surtout végétalisé, ne réverbère pas la chaleur, entretient une humidité naturelle propice au rafraichissement de la température. En faire une priorité dans tous les projets de voirie, de construction, réhabilitation ou travaux d’entretien des bâtiments communaux, en priorité dans les écoles.
Protéger, évidemment, nos espaces naturels.

Les pistes cyclables
Malgré de nombreux rappels, l’état des pistes et bandes cyclables de Boissy est déplorable. Mal entretenues, souvent dangereuses du fait des débris qui y trainent ou des morceaux de potelets qui dépassent, sans parler de leur encombrement par toutes sortes de véhicules, de leur terminaison en cul de sac et des conflits engendrés par les tronçons communs avec les piétons. Le développement des circulations actives, à pied et en vélo, fera partie de nos priorités.

Les aéroports de Paris ont et doivent garder leur caractère de
service public national

Contre la privatisation d’Aéroport de Paris, soutenons
le Référendum d’initiative partagée

Bien que ce soutien populaire soit réservé aux personnes inscrites sur les listes électorales, ce que nous déplorons, il a le mérite d’exister.

Pour déposer son soutien, c’est ici : https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *